Vous êtes ici

Devenir Aide-Soignant.e ?

S'engager dans un métier qui a du sens 

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants.

L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.

legifrance

« L’aide-soignant (e) exerce sous la responsabilité de l’infirmier (e) diplômé (e) d’État.

Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de l’infirmier (e)

L’aide-soignant (e) accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne, adaptés à l’évolution de l’état clinique et visant à identifier les situations à risque.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants.

L’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.

En tant que professionnel de santé, dans le cadre du rôle propre de l'infirmier et d'une responsabilité partagé, l’aide-soignant est habilité :

  • Dispenser des soins de la vie quotidienne
  • Dispenser des soins aigus
  • Préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne 

Les soins ont pour but de répondre aux besoins fondamentaux de l’être humain. Dans le cadre de son exercice, l’aide-soignant concoure à deux types de soins : courants ou aigus ».

aide soignante photo

Le métier d'Aide-Soignant.e

S'engager en tant qu'aide-soignant.e permet de se réorienter professionnellement vers d'autres métiers grâce à des passerelles dédiées :

  • Auxiliaire de puériculture, accompagnant éducatif et social, ambulancier, etc.
  • Assistant.e de soin en gérontologie grâce à une spécialisation.
  • Infirmier.ère (après 3 ans d’exercice professionnel). Le diplôme d’État d’infirmier permet alors d’autres évolutions : cadre de santé, directeur.trice de structure sanitaire ou médico-sociale (après obtention d’un diplôme de niveau 1).
  • Formateur.trice en IFA avec un master.

La crise sanitaire a mis en avant le travail absolument nécessaire des aides-soignants et leur non reconnaissance. À la suite du Ségur de la Santé, en mai 2020, le salaire a été revalorisé (+183€ net / mois).

Le diplôme d’État d’aide-soignant est désormais enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles, soit le niveau baccalauréat.

Devenir aide-soignant.e c'est s’engager dans un métier qui a du sens, au service des autres et « le cœur au bout des doigts ». Un métier où on se sent utile en œuvrant au quotidien pour le bien-être des patients.

Choisir ce métier c'est développer des qualités humaines telles que l'écoute, la bienveillance, l'empathie.

Être aide-soignant.e c'est travailler au sein d'une équipe paramédicale (kinésithérapeutes, psychologues, ergothérapeutes, etc) et médicale, engagée pour le bien-être des personnes soignées.

Devenir aide-soignant.e c'est la garantie d'évoluer dans un secteur qui recrute partout en France et qui offre la possibilité de trouver un emploi, proche de chez soi, ou au contraire qui bénéficie d'une grande mobilité.

Interview d'Alexis Bataille, aide-soignant et écrivain

" Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien " - Quino

L'évolution du métier

Le métier d’aide-soignant évolue de façon exponentielle. Il s’inscrit dans une réelle dynamique de transformation et son action professionnelle est sans conteste devenue essentielle à la qualité d’une prise en soins digne de ce nom. En cela, choisir de devenir aide-soignant, en dépit de l’actualité sanitaire qui peut être effrayante, c’est s’engager sur une voie professionnelle qui n’est pas près d’atteindre une impasse. 

Un métier humain

D’abord, sur plan humain. Les aides-soignants demeurent les professionnels de la relation de soin et incarnent la part non négociable d’humanisme de notre système de santé. Ils auront toujours une place de choix à faire valoir dans nos organisations.

Sur le plan professionnel, considérant les dernières évolutions de la formation initiale, on s’aperçoit de leur rôle incontestable. Depuis plusieurs années, ils s’établissent dans le paysage soignant comme des professionnels de l’autonomie et de l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité.
Aussi, des évolutions futures sont à prévoir pour le métier d'aide-soignant dans un monde où la population devient de plus en vieillissante et où les besoins de santé vont aller croissant. 

En définitive, devenir aide-soignant aujourd’hui ce n’est franchement pas s’ennuyer sur tous les plans !

Alexis Bataille, aide-soignant et écrivain

Actuellement à la poursuite de vos études ou en reconversion?

Vous souhaitez vous engager dans un métier humain au service de l'autre ? 

Découvrez la brochure, nous vous y présentons tout ce que vous devez savoir sur nos formations :

La pédagogie d'éva SANTE

La formation en apprentissage (contrat, pré-requis)

Le diplôme d'aide-soignant (programme et obtention)

Le processus d'admission

Je télécharge la brochure

Notre formation vous intéresse ?

Pour télécharger le dossier de candidature, remplissez le formulaire ci-dessous.